عربدة الضوضاء

La Plume Râleuse

Je n’ai plus envie d’écrire… parce qu’écrire ça fausse l’idée… ça trompe l’émotion… je n’ai plus envie d’écrire…  parce qu’écrire n’est jamais fidèle… parce que la langue est un produit humain à utilité sociale… je n’ai plus envie d’écrire, parce que la société ne me concerne plus…  parce qu’écrire c’est pour les autres… ceux qui ne comprennent pas… ceux qui lisent et passent, mais ne changent pas…

Je n’ai plus envie d’écrire à un train en marche vers l’enfer… à un homme éblouit par la matière, physique soit elle, chimique ou organique… son intelligence investie dans la destruction de l’être… son humanité en attente de la contre partie… sa vision est courte… sa bêtise est sans limites… son identité est fausse… sa frustration est dévastatrice…

Je n’ai pas envie de parler de la révolution… de la plus grande sottise auquel le monde a adhéré… écrire pourquoi? Pour énumérer les jugements de valeurs et les insultes à l’égard des politiciens? Pour critiquer constructivement leurs plans Q mis au service du bled pour la période transitoire ? Monsieur le président vos 6 mois s’écoulent, apprêtez vous à céder le passage… le peuple a besoin de MANGER DIGNEMENT !

Je n’ai pas envie de parler d’intégristes… parce qu’au fond je ne les hais pas pour autant… « Pitié » c’est l’affect exact que je leur adresse… parce qu’une composition de frustration et d’ignorance ne peut donner qu’un tel produit… parce que la culture de la bêtise a enfin donné ses fruits… à passer 23 ans à consommer du Rotana, puis un sentiment de culpabilité le détourne vers IQRA et un après midi constructif avec OPRAH mélangés à un système éducatif dégénéré, ne peut donner qu’un misérable frustré, perdu dans sa recherche du bonheur… il coupe court à tout ce dilemme et se donne à Dieu… parce que Dieu seul lui promet tout ce dont il est privé, parce que être sage et obéir à Dieu c’est la clef du bordel promis…

Je n’ai pas envie de parler des bouts de chair qui servent d’enfants… d’éternels consommateurs merdeux… faut bien savoir en tirer le profit… Pavlov, Bandura même Freud ; tous unis au service de l’endoctrinement … fallait seulement trouver la bonne recette pour créer d’éventuels robots neurologiquement modifiés… une véritable arme humaine vers une inévitable cours de guerre… Vos enfants, messieurs dames, sont l’incontournable arme du futur…

Je n’ai pas envie d’écrire pour parler de la faim ni du froid… je n’ai pas envie de parler des pieds nues en plein naufrage… ni des toits troués… ni des vieux corps abandonnés à la nature attendant la sonnette du grand voyage…

Je n’ai pas envie de gaspiller ma pensée dans un espace temps esclave du capital… où une pièce métallique vaut plus que des vies… où valeur est synonyme d’argent… où amour n’est qu’un produit de consommation dans les films Hollywoodiens… où Dignité est un mot périmé… où Liberté n’est qu’illusion… Et pourtant j’écris… !

Salma Ben Abdallah

Publicités
Cette entrée a été publiée le 5 mars 2012 à 8:11 . Elle est classée dans خواطر et taguée . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Une réflexion sur “La Plume Râleuse

  1. Le , Lilia a dit:

    N’écris pas sur les sottises et concentre toi sur l’essentiel. A toi de trouver les vrais sujets : )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :